retour à la rubrique
Flux rss Facebook esec.tv - English version
esec - école supérieure d'études cinématographiques - paris

Le cycle 2 / département cinéma

Le cycle 2 en pdf

Atelier de réalisation

Cet atelier forme aux responsabilités de la réalisation et inclut une importante pratique de plateau avec les techniques de l’image et du son.



Travaux pratiques d’assistanat de réalisation Ce programme enseigne, par la pratique, le travail du 1er assistant réalisateur, la définition de son rôle au sein de l’équipe technique pendant la préparation et le tournage du film.
Il explique les méthodes et les étapes du travail: dépouillement du scénario, plan de travail, repérages, casting, feuilles de services.

Etude de cas: travail par atelier sur un scénario de long-métrage, de la lecture du scénario à l’établissement du plan de travail définitif.

TP image, son, lumière, machinerie, fonds verts et TP Tournages au studio. Ce programme présente de façon détaillée les différents types de matériel de prise de vues numérique HD (fonctionnement de la caméra Arri Alexa, accessoires optiques, zoom), de matériel de prise de son (Nagra LB, micro Schoeps CMC-6), de matériel d’éclairage (mandarines, blondes, fresnels, HMI, kinoflo, lite panels, …) et de machinerie (rails de travelling, pee-wee).
La mise en pratique de l’ensemble des techniques est abordée au long de 7 tournages en studio sous la direction de différents chefs de poste professionnels. L’accent étant mis sur la mise en œuvre des moyens, l’organisation du plateau, et la réalisation des différentes étapes depuis la mise en place jusqu’au tournage et au montage.

Du tournage à la post-production Ce programme introduit les différentes étapes du traitement de l’image et du son d’un film, du tournage jusqu’au produit fini:
- Le choix du support de prises de vue (pellicule, vidéo, HD,…)
et des caméras.
- Les différentes filières de post-production en fonction du
support de tournage et des modes de diffusion du film: traitements numériques ou argentiques.


Tournage film en studio Les cours de technologies son et image se poursuivent et se concrétisent, dans le studio professionnel de l’Ecole, par 250 heures de pratique de prises de vues, d’éclairage, de prises de sons. Les étudiants travaillent dans des conditions professionnelles réelles sur des décors conçus par un chef-décorateur, sous la direction d’un réalisateur professionnel, d’un directeur de la photographie, d’un ingénieur du son et avec des comédiens professionnels. Les sujets de tournage sont repris dans des séquences de films ayant fait l’objet de diffusions publiques.


Un tournage en studio Version bas débit

Créativité technique L’abondance de nouveaux moyens technologiques implique une initiation à leur maniement. Leur renouvellement constant semble geler la capacité d’innovation et de création technique. En s’appuyant sur de nombreux exemples de films, utilisant des techniques mélangées et des expérimentations de formules, ce cours permet aux étudiants de dominer la technique et de la soumettre à leur créativité.

Environnement administratif et économique de la production cinématographique Ce programme présente le paysage de la Production dans lequel évoluent les techniciens du cinéma et de l’audiovisuel.
Il enseigne également ce que doit connaître un technicien du système administratif, des pratiques professionnelles, des règles et des lois: les relations entre employeurs et salariés (obligations légales, contrats de travail, assedics, congés spectacles, contrats de participation, etc.), les autres intervenants de la profession (syndicats, industries techniques, Anpe, Afdas, les commissions régionales du film, etc.). Ce cours présente enfin le fonctionnement du secteur du court-métrage.

Tournages de fin de cycle en video Alexa Afin d’affiner et d’évaluer leur savoir-faire, les étudiants tournent et montent un court-métrage, en studio et en extérieurs, avec des comédiens professionnels. Cette réalisation est encadrée par un cahier des charges proposé par la production de l’Ecole. Elle permet à l’étudiant de mettre en pratique l’essentiel de ses connaissances acquises sur le plan professionnel. La post-production est assurée par les étudiants de l’atelier montage et effets spéciaux.
Dernier terme pratique de sa vie à l’Ecole (avant les stages professionnels qui lui seront proposés par elle), la réalisation
de ce court-métrage apporte à l’étudiant l’occasion de faire un bilan avant de se lancer dans sa vie professionnelle après l’Ecole.

Participation aux tournages des autres départements Les étudiants participent comme techniciens de l’image et du son aux réalisations de fin de cycle de l’atelier documentaire (plusieurs réalisations).

Intervenants professionnels Les cours sont soutenus par des interventions de nombreux professionnels collaborant à la fabrication d’un film, tant en préparation qu’au moment du tournage ou à la post-production, en gardant comme fil conducteur leurs liens avec le travail de l’assistant réalisateur.

Le stage professionnel Le stage professionnel est obligatoire. Il valide le diplôme si l’Ecole a recueilli un avis favorable de la société accueillante.


Atelier de production

Cet atelier est caractérisé par des études de cas pratiques et par des rencontres avec les responsables importants de ce secteur.


Bruno Hodebert Version bas débit

Atelier pratique d’assistanat de réalisation Ce programme enseigne, par la pratique, le travail du 1er assistant réalisateur, la définition de son rôle au sein de l’équipe technique pendant la préparation et le tournage du film. Il explique les méthodes et les étapes du travail :
- Dépouillement du scénario
- Plan de travail
- Repérages, casting
- Feuilles de services
Étude de cas : travail par atelier sur un scénario de long-métrage, de la lecture du scénario à l’établissement du plan de travail définitif.

L’économie du cinéma et de l’audiovisuel Ce programme présente les différents intervenants dans la chaîne économique d’un film : exploitation, distribution, production, les rapports avec la télévision, le marché de la vidéo, l’exportation, La VàD les nouvelles technologies de diffusion, la chronologie des médias. Ce cours décrit également le paysage actuel du secteur (indépendants et grands groupes intégrés) et présente les évolutions actuelles de l’économie du secteur audiovisuel.

Gestion droit et fiscalité des sociétés de production
- Initiation au Droit des sociétés : création d’une société de production, obligations légales en matière de comptabilité et de fiscalité, gestion de la société, La distinction entre la gestion d’entreprise et la gestion d’un film.
- Approche de la comptabilité et du plan comptable cinéma.
- Droit de la communication (définition de l’oeuvre audio-visuelle, évolution du secteur audiovisuel en France).
- Présentation du crédit d’impôt, des Soficas.

Contrats de l’audiovisuel
- Analyse de la Loi sur la propriété littéraire et artistique.
- Les différents contrats dans la production : cession de droits d’auteur, coproduction, mandat de distribution, contrats de comédiens.

Lecture de scénario et fiche de lecture La lecture de scénario est un aspect primordial dans le travail du producteur. Ce cours donne des pistes sur les manières d’aborder cette étape et présente les grandes règles de rédaction d’une fiche de lecture de scénario.

La production et le financement des films courts Ce programme enseigne les pratiques professionnelles de production de films de courts-métrages.
- Le devis d’un film de court-métrage.
- Les mécanismes d’aides et de soutien.
- L’apprentissage pratique de la rédaction des dossiers de demande d’aide au court métrage.
- La diffusion du court métrage dans les festivals, au cinéma et à la télévision en France et à l’Etranger.
- Les extensions possibles vers le long-métrage.
Ce cours est complété par un stage au Festival de Clermont-Ferrand Ce stage, obligatoire, comprendra des projections de films, des rencontres avec des professionnels, la visite du marché du film court et donnera lieu à la rédaction d’un dossier par groupe.

Production et financement des films de long-métrage Ce programme enseigne de façon détaillée les pratiques professionnelles du métier de producteur :
- Le fonctionnement d’une société de production.
- L’écriture et le développement des projets (Lecture et analyse de scénarios).
- La relation producteur- Réalisateur.
- La chaîne juridique d’un film et les relations avec le Centre National du Cinéma.
- Le financement des films (l’apport producteur, les coproducteurs, les aides du CNC et des régions, l’intervention de chaînes TV, les minimums garantis, les apports en industrie, les coproductions internationales, les aides Européennes, etc.)
- Les différentes phases de fabrication d’un film (préparation, tournage, post production).

Le module production sera complété par des exposés sur les diverses structures professionnelles (CNC, Unifrance, Commission du film, etc…) et par de nombreuses interventions et rencontres de professionnels de la production : producteurs, exploitant, assureur, organisme de crédits à la production, agent artistique, responsable de Sofica, responsable d’une filiale cinéma d’une chaîne de TV, etc.

La distribution en France et à l’internationale.
Ce cours présente les différents métiers de la distribution et décrit les différents supports d’exploitation des films
- Distribution en salle : acquisitions, marketing, ventes.
- Les ventes à l’international : les principaux marchés (Cannes, Afm, Toronto) et panorama des principaux pays acheteurs de films français.
- L’édition vidéo et la Vidéo à la demande.

La direction de production Ce programme enseigne le travail d’un directeur de production sur un film de long-métrage : sa formation, sa fonction dans les rapports avec le producteur (financement, établissement et suivi du budget et agrément d’investissement) avec le réalisateur (gestion et mise en œuvre des moyens nécessaires au tournage) avec les techniciens (négociation des salaires, déroulement du tournage) et avec les industries techniques. Une présentation détaillée de la nouvelle convention collective est également au programme.

Ce cours porte également sur l’apprentissage du devis d’un long-métrage et du plan de trésorerie, cette apprentissage débouchant sur un exercice pratique du devis en ateliers.

Ce cours est complété par des rencontres avec les principaux chefs de poste et techniciens d’une production : administrateur, chef décorateur, régisseur général, etc.
Visite des différents prestataires techniques : studio, loueurs de matériel de tournage (caméra, éclairage, machinerie).

Étude de cas : réalisation par groupe d’un dossier complet de production long-métrage (devis, financement, dossier CNC, dossier artistique, plan de trésorerie, stratégie de diffusion).

Production et post production numérique
Ce programme introduit les différentes étapes du traitement de l’image et du son d’un film, du tournage jusqu’au produit fini :
- Organisation du planning et coordination entre les différents prestataires.
- Différentes filières de post-production en fonction des choix technologiques de tournage et de supports de diffusion du film.
- Intervention des trucages numériques et de l’étalonnage numérique
Ce cours est complété par la visite d’une société de post-production.

Pour ouvrir les étudiants à d’autres perspectives professionnelles que le cinéma de long métrage, une série de cours et d’interventions est prévu tout au long de l’année pour aborder les autres types de production et les nouveaux secteurs de la production audiovisuelle.
- Panorama de la télévision d’aujourd’hui
- La production d’une une série TV
- la Production audiovisuelle hors fiction
- Les spécificités de la production publicitaire et la production de nouveaux contenus pour les marques
- La production de fictions courtes pour le web.

Le stage professionnel Le stage professionnel est obligatoire. Il valide le diplôme après que l’Ecole ait recueilli un avis favorable de la société accueillante.


Retour à l'Accueil Contact Crédits Documentation esec Enseignement supérieur libre - crédits - Télécharger les documents pdf