retour à la rubrique
Flux rss Facebook esec.tv - English version
esec - école supérieure d'études cinématographiques - paris

Le cycle 2 / département télévision

Le cycle 2 en pdf

Atelier de réalisation documentaire

Cet atelier forme des assistants orientés vers le film documentaire.


Corinne BOPP: Réalisation documentaire Version bas débit


Atelier pratique d’assistanat de réalisation documentaire Ce programme propose d'explorer, à partir d'un film documentaire existant, les différentes étapes de travail auxquelles l'assistant réalisateur documentaire est amené à participer. En prenant comme objectif la réalisation d'une courte séquence de ce documentaire, il explique les méthodes et les étapes du travail : décryptage du projet, enquête, repérages, préparation des interviews, tournage, dérushage.
L'atelier se termine par le visionnage des différents travaux ainsi réalisés par les étudiants ainsi que par la projection du documentaire initial en présence du réalisateur.

Esthétique du documentaire A partir d’un choix d’extraits de films qui ont jalonnés l’histoire du cinéma documentaire, ce cours aura pour but de mettre en évidence l’évolution des diverses formes cinématographiques qui le constitue. Ce faisant, on dégagera les principes techniques, esthétiques et éthiques qui fondent la réalisation documentaire. Ces principes seront approfondis à l’occasion d’une étude détaillée du processus de réalisation de deux films majeurs.

Créativité technique L’abondance de nouveaux moyens technologiques implique une initiation à leur maniement. Leur renouvellement constant semble geler la capacité d’innovation et de création technique. En s’appuyant sur de nombreux exemples de films, utilisant des techniques mélangées et des expérimentations de formules, ce cours permet aux étudiants de dominer la technique et de la soumettre à leur créativité.

La Voix Off Élément important de beaucoup de documentaires, la voix-off y tient une place particulière: véhicule d'informations, affirmation directe ou indirecte d'un parti pris et éventuellement du "moi" de l'auteur, elle est aussi le lieu central où se pose la question de la "maîtrise", puisqu'elle est capable d'amener n'importe quelle image et de la faire voir d'une certaine façon. Il s'agira d'analyser et de comprendre tout cela, exemples de films à l'appui.

Documentaire Radio Cet exercice permet d’apprivoiser la dimension sonore de la réalisation afin d’utiliser le son comme vecteur de sens et de sensations.
Après une séance d’écoute et d’analyses de quelques créations radio, les étudiants écrivent par groupe un scénario sonore d’un projet radiophonique à réaliser, de type dramatique ou documentaire, d’une durée de 3mn à 5mn environ. Après correction et validation en fonction de la faisabilité des projets, les étudiants réalisent eux-mêmes la prise de son et le montage. S’ensuit une écoute critique des projets en cours de postproduction puis une dernière analyse des travaux une fois finalisés.

Histoire et esthétique du montage Ce cours a pour objectif d'approfondir les notions et figures de montage étudiées en 1ère année. Il s'agit de confronter - par la pratique de l'analyse - des propositions singulières en termes de montage. L'approche qui est privilégiée n’est pas historique, mais formelle. A savoir une question commune posée par des cinéastes, mais dont la résolution diffère (production du temps et de la durée, de l'espace, et du mouvement...)

Travaux Pratiques : l’Investigation Le but de ces TP est de révéler dans un premier temps aux étudiants la priorité du sujet dans le film documentaire. Le sujet dans le documentaire passe de nos jours par l’écriture, du texte, tout un travail préparatoire qui puisse donner envie aux producteurs, aux diffuseurs de permettre la réalisation du film. Le travail d’investigation est à la base de la réalisation du film à faire et de la vérification du sujet. Ce TP va mettre l’étudiant en face d’une réalité professionnelle de faisabilité ou non de son sujet et de son traitement.

Le traitement du news + TP Ce cours suivi d’un TP d’application porte à la connaissance de l’étudiant la technique du reportage (news) et met en évidence les différences essentielles entre le reportage (angle) et le documentaire (point de vue). Le TP sera effectué par l’étudiant (réalisation et montage) dans les conditions professionnelles de décision de sujet (réunion de rédaction), tournage (équipe) et montage. Un débriefing est assuré après chaque sujet tourné/monté.
Le traitement de l’interview + TP Ce cours suivi d’un TP d’application porte à la connaissance de l’étudiant la technique de l’interview (on ne fait pas la même interview d’un prix Nobel de la Paix que celle d’un citoyen lambda). De plus, ce cours est suivi de la technique d’éclairage spécifique au domaine de l’interview. Chaque groupe d’étudiant devra réaliser une interview en tenant compte d’un cahier des charges précis.

Le commentaire sur images Travail pratique pour apprendre à placer sa voix sur des images d’actualité, en présence d’une journaliste, d’un ingénieur du son et d’un comédien spécialiste du travail sur la voix.
Le reportage + TP Un reportage sur un thème commun est réalisé et monté par plusieurs groupes d’étudiants dans des conditions professionnelles de préparation et de tournage, de façon à étudier le rapport à l’angle et son originalité, l’exploitation des différentes sources, la recherche des intervenants. Un débriefing est assuré à la fin.

Méthodologie du documentaire Le suivi de cette méthodologie sur l’ensemble des cours de l’année, propose à l’étudiant de comprendre et mettre en place les fondamentaux de la préparation, de l’enquête, de l’écriture et de la réalisation du film documentaire. Les différentes étapes évoquées sont étudiées en tenant compte de la diversité des genres et des spécificités des films documentaires d’aujourd’hui. Il s’agit pour l’étudiant de concevoir que les manières de faire un documentaire sont toujours des manières de penser. À partir de cette réflexion, de cette manière de penser, s’opère une véritable prise de conscience de la pratique.

La place du documentaire à la télévision Alors que le documentaire trouve encore majoritairement les moyens de sa production à la télévision, celle-ci aurait tendance à le reléguer en toute dernière partie de soirée ou à le confondre avec émissions ou reportages. Après avoir rappelé ce qui différencie le documentaire des formes de non-fiction télévisuelles qui peuvent s'en approcher mais auquel il ne peut être réduit, ce cours a pour objectif de faire un état des lieux de la place qui est faite au genre documentaire par les chaînes de télévision aujourd'hui.
Ateliers de réalisation documentaire Ces ateliers sont la mise en application pratique, par l’ensemble des étudiants documentaristes, de la théorie et des fondamentaux développés lors du cursus de la méthodologie du documentaire. Cette prise en charge pratique des étudiants doit aboutir à la réalisation de leurs différents projets de films documentaires en fin de cycle. Ces ateliers participent à la mise en place des étudiants des autres départements lors de la réalisation des projets et en post production.

Intervenants professionnels Les cours sont soutenus par des interventions de professionnels ainsi que des projections et rencontres avec différents réalisateurs.

Le stage professionnel Les étudiants du département télévision n'ont pas de stage obligatoire à effectuer pour la validation de leur diplôme ; cependant l'École aide à leur intégration en fournissant des stages professionnels après obtention du diplôme.


Retour à l'Accueil Contact Crédits Documentation esec Enseignement supérieur libre - crédits - Télécharger les documents pdf